6 Min. Read

Après avoir récemment recueilli 100 millions de dollars de financement, le PDG de Yeahmobi nous parle du rôle de la Chine dans l’économie mondiale des applications

Avatar Shani Rosenfelder Feb 01, 2017

La Chine joue un rôle de plus en plus important dans l’économie mondiale des applications mobiles. Elle est désormais la première source de revenus dans l’App Store d’Apple. D’après les estimations, la Chine générera plus de 20 milliards d’euros en dépenses publicitaires sur mobile en 2016 et plus du double en 2018.

Il n’est donc pas surprenant que plus en plus d’applications s’exportent vers ce pays, en dépit des multiples défis (localisation, bureaucratie du gouvernement, fragmentation des app stores sur Android, pour ne citer qu’eux). Avec leur savoir-faire, les sociétés chinoises d’application et de média déploient également leurs ailes sur le reste du globe. L’une de ces entreprises est le réseau marketing de performance mobile Yeahmobi, qui a récemment levé plus de 100 millions d’euros de financement.

Dans cette édition de vue d’en haut : conversations avec des PDG, nous nous sommes entretenus avec Peter Zou, PDG et fondateur de Yeahmobi, pour en savoir plus sur le marché chinois, les tendances mondiales de la publicité mobile, ainsi que sur la façon dont laquelle sa société compte utiliser ces nouveaux fonds.

peter-zou

Peter Zou, PDG deYeahmobi

AppsFlyer : Félicitations pour votre nouvel investissement de 100 millions d’euros ! Comment votre société compte-t-elle utiliser ces fonds ? Dans quels domaines allez-vous investir ?

Peter Zou : Merci. Nous prévoyons d’utiliser ces fonds comme capital de travail dans le secteur de la publicité mobile, dans nos filiales et succursales, ainsi que comme fond de réserve pour nos activités de fusion & acquisition, avec pour objectif de consolider nos actifs de médias digital dans le monde. Pour nos ambitions à l’international, nous souhaitons tirer pleinement parti des conditions favorables du marché financier sur notre marché domestique en Chine pour saisir toutes les opportunités de croissance à l’international.

Contrairement au NASDAQ, les entreprises de médias numériques cotées en bourse restent relativement peu nombreuses sur le marché financier chinois. Elles sont capables de réaliser des valorisations haut de gamme par rapport à leurs homonymes étrangers. Par exemple, les actions A des sociétés publicitaires chinoises cotées peuvent se voir multiplier par 50 à la vente, par rapport au multiplicateur de 10 des sociétés américaines cotées. La propension des investisseurs à payer pour la croissance obtenue par des acquisitions à l’international et le potentiel de valorisation contribuent à ce que de plus en plus de sociétés cotées achètent des actions de médias numérique dans le monde. En tant que société publicitaire chinoise leader sur mobile dans le monde, Yeahmobi est idéalement positionnée pour capitaliser sur un tel marché.

L’objectif principal des fusions & acquisitions sera de développer les technologies et de construire une présence sur certains marchés afin de compléter notre portée actuelle. De plus, ces nouveaux fonds permettront à Yeahmobi de consolider nos efforts de fusions & acquisitions sur des actions de haute qualité sur le numérique à travers le monde.

Quels sont les trois plus importants défis rencontrés par vos clients ?
Le premier défi que nous constatons suite aux retours de nos clients concerne le prix extraordinairement élevé du trafic, ce qui pose des difficultés à certains publicitaires afin de trouver un équilibre entre le volume et le ROI. Cela les obligent à mettre en œuvre des stratégies marketings toujours plus ingénieuses. Ensuite, l’imprécision du ciblage et la variété limitée des formats publicitaires posent aussi des problèmes à de nombreux publicitaires. Le troisième défi est le manque de transparence et de contrôle direct du trafic, ce qui nécessite également le développement d’outils de suivi third-party.

Comme parvenez-vous à vous différencier dans cet espace média surpeuplé ? 
Oui, le marché est hyper-peuplé, mais nous pensons que Yeahmobi se différencie par sa vision, notre service fondé sur les clients, et nos atouts en capitaux. Notre vision est de « Développer le monde par la technologie ». Cela signifie que nous devons construire un pont entre les publicitaires chinois et le marché international, ainsi qu’entre les annonceurs internationaux et le marché chinois. Nous avons été reconnus comme l’un des meilleurs partenaires mondiaux sur le marché domestique, et nous avons aidé de nombreuses sociétés chinoises de premier plan à s’exporter à l’étranger.

L’une des valeurs centrales de Yeahmobi est d’être toujours tourné vers les clients. Toute notre équipe est très impliquée dans la relation client. Notre objectif est de fournir le meilleur service possible à nos clients grâce à nos technologies et plateformes optimisées. De plus, nous sommes très impliqués sur le développement de technologies et de produits, de façon à proposer une valeur ajoutée à notre clientèle. Enfin, tout comme nous avons pu récolter les fonds sur notre marché domestique, nous pouvons également utiliser cet argent pour mettre à jour nos technologies de façon bien plus rapide que les autres acteurs du marché.

En résumé, Yeahmobi possède quatre branches : Mobile Affiliate Network, Media Byer, global game publisher, et app developper. Pour quelle raison le secteur est -il structuré ainsi, et comment ces services s’articulent-t-ils entre eux ?

Notre cœur de métier, à savoir la publicité et la monétisation sur mobile, est structuré en quatre branches : Mobile Affiliate Network, Media Buyer, SSP et self-serve DSP. Pour les publicitaires, nous proposons des solutions centrées sur les performances via nos composantes Mobile Affiliate Network, Media Buyer et SSP arms, qui couvrent diverses sortes de trafic : le trafic long tail, premium ; le trafic in-app, le trafic recherche et social ; le trafic en bundle, et le trafic d’achat de média de programmés. Pour les développeurs, nous proposons des solutions de monétisation avec notre plateforme SSP. Et pour nos affiliés, nous proposons la solution d’achat de médias programmés via notre DSP libre-service, ainsi que notre solution de monétisations via notre Mobile Affiliate Network. Nous proposons ainsi des solutions de bout en bout pour les activités publicitaires et la monétisation à tous nos partenaires, agences, développeurs et affiliés.

En parallèle à nos produits de monétisation et de publicité mobile, Yeahmobi vise également à proposer une solution verticale pour l’e-commerce et les jeux. Pour la première catégorie, nous avons récemment lancé notre solution de reciblage YeahTarget. Pour les jeux, nous sommes spécialisés dans l’offre d’une solution complète pour les jeux internationaux entrant sur le marché chinois.

yeahmobi-group

Pensez-vous que les entreprises de média peuvent contribuer à un écosystème plus transparent, ou qu’à l’inverse, les acheteurs en seront à l’origine ? 
Je pense ce seront les acheteurs qui seront à l’origine de plus de transparence. Mais étant donné que le marché des médias est surpeuplé et hyper-compétitif, de plus en plus de sociétés de média utilisent leur transparence comme argument de vente, ce qui aura pour effet de conduire l’écosystème tout entier vers plus de transparence. Pour résumer, je pense que l’écosystème deviendra bien plus transparent très prochainement.

Que pensez-vous de la domination de Facebook et Google dans l’espace publicitaire sur mobile ?
Je pense que la domination de Facebook dans la publicité mobile est encore en train de croître, et qu’il le sera encore plus d’ici quelques années. Mais heureusement, l’espace publicitaire sur mobile est encore en construction, et le reste du marché est suffisamment grand pour que d’autres sociétés de médias le rejoigne. Même en ne prenant qu’une petite part du marché, il y a de la place pour que d’autres sociétés puisse y prospérer. De plus, il y a toujours un inventaire longue traine de disponible, ce qui peut répondre aux besoins de certains publicitaires.

Que pensez-vous du rôle que joue un suivi impartial third party dans l’écosystème mobile ? Comment voyez-vous l’espace d’attribution évoluer en 2017 ?
Il ne fait aucun doute que le suivi third-party joue un rôle très important dans l’écosystème mobile, car il se positionne entre le côté de l’offre et celui de la demande, offrant ainsi une plus grande transparence en aidant à la fois les publicitaires et les partenaires à optimiser leurs stratégies marketing. Je pense que l’espace d’attribution est déjà bien construit. Cependant, je pense aussi que l’outil de suivi qui proposera le plus de transparence et les meilleurs conseils sur la façon dont optimiser les dépenses marketing se distinguera.

Selon vous, quelles sont les trois tendances les plus importantes du marketing mobile qui définiront 2017 ?
Pour commencer, de plus en plus de budgets marketings seront utilisés sur mobile, ce qui est la tendance depuis quelques années, et cela va s’intensifier. Ensuite, je pense que les nouveaux formats publicitaires interactifs deviendront encore plus populaires sur mobile en 2017, car la technologie et les utilisateurs sont prêts. Enfin, le marché deviendra de plus en plus transparent, comme mentionné plus tôt. La transparence est non seulement le souhait des acheteurs, et elle contribuera à un écosystème plus sain, et avec la hausse des demandes des consommateurs, les sociétés de médias et les éditeurs feront de plus en plus d’efforts pour satisfaire ces demandes.