5 Min. Read

AppsFlyer prévoit que les dépenses publicitaires pour l’installation d’applications en Europe atteindra 10,9 milliards de dollars d’ici 2020

Avatar Jillian Gogel Aug 02, 2018

Alors que les dépenses publicitaires continuent à se déplacer vers le mobile, il est désormais plus crucial que jamais que les marketeurs comprennent l’efficacité de chaque composant de leurs campagnes. Découvrez l’univers de l’attribution mobile, un élément indispensable pour la mesure approfondie et précise des campagnes, et le cœur des solutions de la technologie mobile moderne au service des marketeurs.

Lors de notre récent événement MAMA (Mobile Attribution & Marketing Analytics) à Londres, nous avons présenté les statistiques actualisées du marketing d’application au Royaume-Uni et en Europe de l’Ouest, y compris les prévisions du secteur mettant en évidence l’augmentation du taux d’installation d’applications et des dépenses publicitaires pour les installations d’applications entre 2017 et 2020.

 

Quelles sont les principales tendances des dépenses publicitaires pour les installations d’applications jusqu’en 2020 ?

Il est désormais largement démontré que le marketing mobile connaît un développement sans précédent, dépassant déjà l’ordinateur et la télévision en tant que leader du secteur. En effet, selon une étude récente conduite pareMarketer , le mobile détiendra 70 % de l’espace publicitaire numérique total.

Au sein du secteur mobile cependant, un aspect apparaît toutefois comme étant de plus en plus important : les dépenses publicitaires pour l’installation d’applications. Alors que les marques cherchent à encourager les relations à long terme avec les clients, les applications sont de plus en plus pertinentes car elles facilitent ces relations au sein de plusieurs canaux.

Autrement dit, les dépenses publicitaires pour l’installation d’applications prennent une part croissante du budget de la publicité mobile en Europe. Les marketeurs numériques doivent comprendre ces tendances afin de mesurer et positionner leurs propres activités de marketing de manière efficace. Alors, combien dépensent exactement les marketeurs en publicité pour l’installation d’applications ?

prévisions des dépenses publicitaires pour l'installation d'applications en Europe

Dans notrerécente étude, nous avions prédit une croissance considérable de 127 % des dépenses publicitaires pour les installations d’applications en Europe d’ici 2020 — une somme totale de10,9 milliards de dollarscontre 4,8 milliards de dollars en 2017. Nous pouvons analyser davantage cette augmentation, selon la répartition suivante :

 

  • 163 % de croissance des dépenses publicitaires d’installation d’applications attribuées, mais seulement…
  • Croissance de 56 % des dépenses publicitaires pour l’installation d’applications non attribuées

 

Les installations du groupe de marché des attributions ont été attribuées à une source spécifique par un fournisseur d’attribution mobile. En d’autres termes, le parcours de l’utilisateur, des annonces d’installation d’applications à l’installation proprement dite, a été mesuré par ces fournisseurs. Alors que la grande majorité des données provenait de la base de données d’AppsFlyer, celles relatives aux parts de marché de tierces parties ont également été utilisées ici pour extrapoler la part de marché totale des installations attribuées.

Cependant, les installations non attribuées étaient toutes des installations axées sur le marketing et n’étaient pas mesurées par un fournisseur d’attribution mobile.

Alors que le nombre total d’installations continue d’augmenter régulièrement, l’attribution prend une place de plus en plus importante sur le marché chaque année, avec une croissance annuelle de 39 % en moyenne, tandis que le nombre d’installations non attribuées continue de croître de 16 % à peine en moyenne

 

Quelle est la relation de marché actuelle entre les installations attribuées et non attribuées ?

De toute évidence, les chiffres ont parlé : les marketeurs sont de plus en plus capables de mesurer et d’évaluer le parcours des utilisateurs vers leur application et au sein de leur application – et de tirer parti de ce savoir. Avec l’augmentation de la publicité mobile, les marketeurs sont devenus de plus en plus dépendants de l’attribution mobile, comme en témoignent les tendances similaires dans les deux graphiques présentés.

En 2017, les deux tiers de toutes les installations non-organiques en Europe étaient attribuées à une source média. Nous prévoyons que d’ici à 2020, ce nombre va passer à 3 installations non-organiques sur 4.

Il n’est donc plus seulement souhaitable, mais essentiel, de connaître et de suivre le trafic des utilisateurs de votre application, afin de réaliser des campagnes publicitaires mobiles efficaces dans un paysage mobile de plus en plus concurrentiel.

prévisions des dépenses publicitaires pour l'installation d'applications en Europe

Parallèlement à la tendance des dépenses publicitaires, le nombre d’installations attribuées augmentera de 130 % entre 2017 et 2020, alors que le pourcentage de croissance annuelle diminuera progressivement car davantage d’utilisateurs d’applications et d’installations entreront dans le paysage mobile. De même, tout comme la hausse des tarifs publicitaires illustrée ci-dessus, les installations non attribuées augmenteront de 70 %dans même période, ne représentant même pas la moitié des nouvelles installations doublées prévues.

En général, le nombre total d’installations d’applications non organiques augmentera de 103 %, passant de 3 milliards à plus de 6 milliards — plus du double du montant initial en seulement trois ans.

 

Modèle de prévision

En raison de la complexité de ces prévisions, nous avons utilisé 5 modèles statistiques différents afin de déterminer les trajectoires futures ci-dessus. Ces modèles incluent Support Vector Machine (SVM) et K-Nearest Neighbor.

Ces résultats proviennent principalement des données historiques d’AppsFlyer, un échantillon comprenant35 milliards d’installations, 10 milliards de dollars en dépenses publicitaires, et70 000 applications. D’autres paramètres ont également été utilisés, y compris les données de parts de marché des attributions mobiles des tierces parties, la prévision CPI par région, le nombre d’applications dans les app stores et le nombre d’installations. Une fois collectées, les données cumulatives ont été spécifiquement divisées en deux catégories principales, comme indiqué : la part de marché d’attribution d’installations non organiques (à l’exclusion de Firebase et Facebook analytics pour les applications) et le marché non attribué.

 

Points clés à retenir

  • Comme le mobile est de plus en plus adopté par les marketeurs, les dépenses publicitaires pour l’installation d’applications devrait monter en flèche, faisant plus que doubler jusqu’en 2020.
  • Le marché de l’attribution mobile en Europe augmentera certainement, au détriment du marché non attribué, car davantage d’applications réaliseront qu’elle en ont besoin.
  • Selon nos données, l’augmentation des coûts, la plus grande fréquence des campagnes payées, le plus grand nombre d’applications, une augmentation de l’utilisation mobile et un nombre croissant d’utilisateurs ont conduit à une augmentation de la dépense publicitaire.
  • Avec la maturité, l’augmentation des installations et des dépenses publicitaires ralentit mais reste forte.
  • L’écosystème mobile va devenir encore plus compétitif qu’il ne l’est déjà – la seule façon d’obtenir un avantage concurrentiel est de se baser beaucoup plus sur des données
  • Avec l’augmentation des dépenses, les fraudeurs continueront de rechercher des occasions pour obtenir une part du gâteau. Une protection permanente est donc une priorité absolue.
  • L’augmentation des dépenses publicitaires offre de nouvelles opportunités aux applications qui endossent le rôle d’éditeur et qui profitent de l’augmentation des dépenses pour générer plus de revenus des actifs publicitaires de leurs applications.

Pour résumer, il est clair que nous pouvons espérer une augmentation significative des installations d’applications et de la publicité pour ces dernières, ainsi que d’importantes opportunités marketing jusqu’en 2020 et au-delà. Pour pouvoir profiter de cette tendance, il est essentiel de disposer d’une mesure efficace des activités marketing des applications et de prendre des décisions à partir des analyses basées sur les données.