3 Min. Read

Le rapport conjoint AppsFlyer – Facebook révèle les principales données d’analyse sur la LTV

Avatar Shani Rosenfelder Jun 18, 2018

En 2018, nous pouvons dire en toute confiance que le mobile n’est plus seulement en train de gagner ; il a gagné. Cette année marquera la première fois où les dépenses en publicité mobile dépasseront les budgets alloués à la télévision. Pour les marketeurs, le mobile, et en particulier les applications mobiles, offre d’énormes possibilités de communication avec les consommateurs à [presque] tout moment et de fidélisation. Les applications sont toujours disponibles, elles offrent une expérience utilisateur bien meilleure que le web mobile, et elles permettent un réengagement pertinent par le biais des notifications push.

Mais, le mobile déferlant à travers le monde, la concurrence entre les applications est devenue féroce, avec des millions d’applications dans les app stores. Cela rend la génération d’engagement et l’utilisation continue à des fins de monétisation extrêmement difficile. Et, la découverte organique d’application étant en grande partie compromise, la part des installations organiques, de haute qualité et génératrices de revenus, est également en baisse. Ajoutez à cela la hausse du coût des médias, et il est évident que la rentabilité plus faible est une préoccupation actuelle majeure pour les développeurs d’applications.

Gagner dans l’économie des apps en 2018

La bonne nouvelle est que le succès est à portée de main. En effet, de nombreux marketeurs surmontent les défis posés par le développement des entreprises d’applications mobiles. La preuve : les revenus générés par le marketing a augmenté de 80 % depuis 2016.

Quoi de commun entre ces applications prospères ? Elles visent précisément à mesurer et à agir sur la Valeur Vie (LTV). En un mot, la Valeur Vie est le total des revenus qu’une entreprise génère par utilisateur moyen pendant sa durée d’utilisation de l’application. Elle informe les marketeurs sur le montant qu’ils peuvent dépenser pour acquérir un utilisateur tout en restant rentables. Avec une importance croissante du trafic payé dans un contexte de baisse du trafic organique, se concentrer sur la LTV pour prendre des décisions d’acquisition éclairées est crucial.

La seule manière d’optimiser correctement la LTV est de s’appuyer sur des données, des mesures et des analyses exploitables, en particulier en ce qui concerne les recettes générées par les achats in-app (IAP) et la publicité in-app (IAA). Les évènements de revenu doivent être mesurés de façon granulaire et reliés aux données d’attribution pour déterminer quels canaux, réseaux, campagnes, groupes de publicités et même créatifs apportent des utilisateurs générateurs de revenu, et lesquels ne le font pas.

Pour aider les marketeurs à profiter au maximum de données de revenu pour générer de la croissance via l’optimisation basée sur la LTV, AppsFlyer et Facebook se sont associés pour créer La Valeur vie : la pierre angulaire du marketing d’application. Ce rapport a analysé 2,4 milliards de dollars de revenus générés par 3 800 applications dans le monde entier au cours du premier trimestre 2018. Il fournit de nombreux points de repère pour les principaux secteurs des principaux marchés. Ces repères aideront les marketeurs à déterminer :

  • Les pays abritant les consommateurs plus actifs en matière de pouvoir d’achat
  • Le montant de revenu généré au cours de différentes périodes
  • Les plates-formes — Android ou iOS — générant la LTV la plus élevée
  • À quel moment les consommateurs font leur premier achat, et combien d’entre eux le font de manière répétée

Par exemple, l’étude montre que les utilisateurs fidèles des applications de shopping entrainent une croissance des revenus sur une période de 90 jours, comme indiqué dans le tableau ci-dessous. De toute évidence, les États-Unis et le Royaume-Uni sont dans une catégorie à part pour ce qui est de la génération de revenus, tandis que la Russie montre un grand potentiel.

Conclusion : la qualité est la priorité absolue

Un écosystème de plus en plus concurrentiel a conduit les marketeurs d’application de tous les secteurs à miser sur l’optimisation basée sur les données, les mesures et les revenus pour atteindre le succès.

Selon Bryan Wang, du département Marketing Science de Facebook, « les marketeurs d’application les plus pointus intègrent la LTV comme indicateur clé d’une croissance durable et rentable. En mesurant la LTV – et en agissant sur la foi de ces analyses – ils s’offrent un avantage concurrentiel évident sur ceux qui se basent uniquement sur le CPI. »

Le message est clair : mesurer et optimiser la valeur de durée de vie pour identifier, engager et réengager les audiences de qualité est la base de l’activité des marketeurs d’applications qui réussissent.