L’état de la fraude sur mobile [H1, 2019]

La fraude pollue le mobile marketing depuis plusieurs années, et elle ne montre aucun signe d’essoufflement. Dans cette course aux armements, les enjeux sont élevés et la bataille fait rage entre les fraudeurs qui cherchent à profiter toujours plus de la publicité mobile et les solutions de protection, en particulier les plates-formes d’attribution.

La dynamique attaque-contre-attaque de la fraude impose un mouvement par vagues. L’été dernier, nous avons connu une attaque de bots, ainsi que des taux de fraude alarmants. Depuis, les chiffres ont diminué à mesure que les solutions de protection ont évolué, obligeant les fraudeurs à revoir leurs copies.

Cependant, ces derniers mois, selon l’analyse de 2,5 milliards d’installations sur 9 500 apps, nous observons que le taux de fraude augmente de nouveau : Comment se fait-il que la fraude soit en hausse ?

Dernières évolutions en date : la fraude provenant d’émulateurs d’appareils (il n’y a pas de limite à l’échelle avec les scripts automatisés) à la place de fermes d’appareils physiques; des SDK et apps réels plutôt que des faux; la copie de messages SDK existants ou la simulation de systèmes d’exploitation open-source à l’aide d’émulateurs (pour n’en citer que quelques-unes).

Une autre avancée de taille est la mise en place d’une nouvelle technologie de protection contre la fraude avancée qui est capable d’identifier la fraude après l’installation, ou post-attribution.

AppsFlyer’s new, comprehensive State of Fraud report covers all the latest trends and threats, addressing the following questions, and many more:

  • Quel est l’impact de la fraude post-attribution ?
  • Quels sont les risques financiers liés à l’installation frauduleuse d’application ?
  • Quelles sont les apps, régions et verticales à être les plus durement touchées ?
  • Pourquoi la fraude in-app augmente-t-elle, en particulier dans le gaming ?

 

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au rapport complet